Le rebouteux existe depuis l’Egypte ancienne. 

En passant par la Grèce Antique où Hippocrate rédige une œuvre médicale appelée « apeopepedecos » qui signifie décrochement, déboitement et qui deviendra reboutement.

Le rebouteux, « celui qui remet les os bout à bout », est bien connu dans les campagnes pour son habileté à remettre en place les nerfs froissés, les tendons « qui sautent », à dénouer les muscles, soigner les foulures et articulations démises.

On trouvera d’autres termes pour le reboutologue : le rhabilleur, le renoueur, le guérisseur….

Aujourd’hui, il en existe de moins en moins, et il est urgent que nous transmettions ces savoirs ancestraux avant qu’ils ne se perdent.